Année 2008


Ces photos ont été les toutes premières que j'ai faite lors de mon arrivée à Montpont en Bresse.

Il n'y avait rien, or mis de l'herbe, de l'herbe, et encore de l'herbe.

J'ai de suite adoré cet endroit.

 

C'est avec beaucoup de nostalgie que je regarde ces photos

.

La vingtaine, des rêves plein la tête ...

Jamais je n'aurais pensé vivre tout ce qui s'en est suivi.

Du pire comme du meilleur.

Le début d'une aventure dans laquelle je me suis jeter les 2 pieds en avant, sans vraiment me poser de questions avouons le.

Mais quelle aventure mes amis !

 

Accompagnée de mon fidèle Tino, aujourd'hui parti parmi les étoiles
Accompagnée de mon fidèle Tino, aujourd'hui parti parmi les étoiles

2008, c'est aussi mes premiers Trotteurs Français réellement au travail.

Ils m'auront énormément appris sur mon équitation tout au long des années qui s'en suivirent.

Et quel mental !

Des chevaux généreux, polyvalents, avec un cœur énorme.

Malheureusement des chevaux guère apprécier du public dans la globalité.

Quel dommage, et quel gâchis quand on voit tous les réformés qui ne trouvent pas d'avenir.

 

En 2008, je n'avais ni rond de longe, ni carrière, ni PTV.

Les chevaux, c'était dans les chemins ou dans un parc dédié que je les montais.

Honnêtement, les installations qui sont arrivé par la suite m'ont changé la vie ; car ce n'est vraiment pas tous les jours simple dans ces conditions.

 

Voici quelques-uns de mes premiers Trotteurs :

 

 

HARDON

OPIUM

QUIXIO

SENORITA


2008, c'est aussi la découverte d'une très grosse structure visant l'engraissement des chevaux (majoritairement des poulains), à destination de l'Italie pour la viande.

 

J'ai été confronté à un monde que je ne connaissais pas.

Plus de 200 chevaux parqué , attendant la suite et fin d'une destiné toute tracée.

Cette vision difficile a été LE déclic qui allait m'envoyer sur le chemin que j'ai emprunté toutes ces premières années.

S'en suivra la création de DARKROSE.

 

Alors attention, je ne dis pas que les chevaux étaient maltraités, bien loin de à même.

Ils étaient parfaitement nourri, abrité, et les poulains en groupe.

Mais savoir que tous devaient mourir, dur dur ...

 

Je suis retourné là-bas, et j'ai fait mes premiers sauvetages de poulains.

Poulains que j'ai apprivoisés, éduqué, et à qui j'ai trouvé une nouvelle famille par la suite pour pouvoir recommencer.

 


En 2008, on m'a également demandé mes services pour débourrer des chevaux de trait  à la selle et  l'attelage.

En simple, et en paire.

J'allais à domicile, là où étaient stationnés plusieurs chevaux pour moi.

J'ai fait connaissance avec plein de personnes différentes,

que de bons moments !

 


Revenons en à mon arrivée.

Petite dédicace à Dudule, mon âne

& Zeina, ma petite pouliche

Ils étaient à mes côtés, et le resteront toutes les années qui suivirent.