Année 2010


2010, c'est pour commencer les 2 premiers poulinage à Darkrose.

Avec deux  juments quelque peu sauvageonne de base, trouvées dans le fin fond d''une montagne du Bugey.

Mais cependant, toutes deux très douce.

Et pour ce qui est de la première, avec une des robes que j'apprécie le plus.

 

Je vous présente Perle et Aydie

 

 

Et Maëlys, maman de Ambre

 


2010 , c'est l'arrivé des premiers grains de sable pour former un rond de longe.

 

C'est là qu'on apprécie la joie d'un sol stabilisé et utilisable en toutes saisons.

 

Honnêtement, tant que l'on est en club, on ne se rend pas compte à quel point nous serions contraints et restreints dans notre équitation sans sable (et moi la première!).

 

Mes débuts dans la boue, réduisant grandement l'activité (hors balade) la moitié de l'année, c'est dur ...  franchement, vous n'imaginez pas a quel point j'étais heureuse d'avoir mon rond de longe (alors que ce n'est qu'un rond de longe)

 

C'est aussi l'occasion d'empierrer jusqu'en bas pour pouvoir descendre en voiture l'hiver. Car pour ceux qui connaissent les lieux , autrefois, le chemin s'arrêtait là où est l'écurie actuellement.

Et pour aller jusqu'aux installations, en temps de boue, c'était à pied .

 


2010, c'est aussi l'année de naissance des premières biquettes.

Eh oui, grande fan que je suis de ces animaux à cornes, j'avais envie de me lancer dans un petit élevage familial.

 

Mais les petites chèvres, ce n'est pas si simple qu'on croit !

 

Beaucoup de déboires avec des césariennes car les petits "passent" mal dans le col d'une chèvre naine.

Qui dit césarienne, dit risque de mortalité, ce qui est arrivé par la suite.

Mais aussi les bébés qui s’asphyxient.

Le manque de lait, les biberonnages.

J'ai eu droit à une fouine, marte,  ou je ne sais quelle bête de ce genre qui a mangé les yeux et sucé le sang par le coup des petits.

Enfin bref ... Plus de galères et de tristesses que de moments de joie.

J'ai finit par abandonner et arrêter de faire reproduire.

 

Ici, Margot avec son bébé qui vient de voir le monde. (bébé qui a vécu)

 

La petite Désirée, qui a été élevé au biberon.

Et qui, du coup, devait être ramené jusqu'à la maison pour manger à heures régulières jours et nuits.

 

Les chèvres, c'est hyper sociable, la preuve en images avec Désirée

 

 

Cachée dans mon placard, au milieu des pulls ...

 


 

Les premières barres d'obstacles arrivent à Darkrose, et la peinture qui va avec .

 


Revenons chevaux :

toujours sous le charme des Trotteurs , nous ne pouvions faire sans.

En voici certains d'entre eux.

 

- Palmira

- Ophélia 

- Quesaco

- Rerpack

- Le Million


Je vais vous présenter une petite jument pour qui j'avais une immense affection et qui mérite son bout de paragraphe.

 

Cette année-là, nous avons fait la connaissance de la petite Ursulane.

Vouée à la boucherie, une Comtoise comme une autre, une pouliche, et de surcroît, quasi aveugle. 

Elle n'avait rien pour elle, si ce n'est une bouille à bisous et une gentillesse sans fin.

 

Nous l'avons confié à une famille qui a dû s'en défaire fin 2016.

Ils nous ont contactés pour que nous puissions la replacer.

Elle a fait son retour à Darkrose, puis est repartie pour de nouvelles aventures comme cheval de compagnie, accompagnée d'un âne par la suite.

 

Photos d'Ursulane en 2010

 

 

Ursulane devenue une grande fille (photo de 2017)

 


 

Photos des chevaux au parc :

 


En 2010, nous avons voulu aller avec certains de nos acolytes dans une espèce de petite fête de village avec quelques chevaux de présenté à la vente.

 

Il faisait un froid terrible.

C'était sympa de discuter avec les gens et de faire des tours pour montrer les chevaux.

Mais sans grand succès avouons le.

C'était une expérience , que nous n'avons pas souhaité renouveler.

 


Souvenez vous, je vous racontais notre fierté d'apprentis constructeurs de cabanes.

 

Sachez quand 2010 une petite tempête s'est abattue sur Montpont et les environs.

Je ne sais plus combien d'arbres à terres dans les parcs mais suffisamment pour que leur enlèvement devienne un travail de fou.

 

Et, surtout, au revoir nos cabanes ... envolées ! (enfin en partie).

J'avoue que dans la technique de montage et de solidification du tout, nous n'étions pas au point du tout.

Et oui, un montage qui tient la route, c'est comme le reste, çà s'apprend.

Rassurez vous, ce qui aura été monté par la suite est nettement plus solide .

 


Mes petits animaux de compagnie :

 

Cette photo, je suis bien incapable de vous dire qui l'a prise.

Mais comme le ridicule ne tue pas , je partage.

 

Pour l'explication, mon charmant jars (ci dessus à droite) , était parfois d'humeur taquine. Il m'arrivait droit dessus en battant des ailes et essayait de me pincer les mollets.

La seule solution que j'avais trouvé pour qu'il me laisse tranquille, c'était de battre des ailes (enfin des bras plutôt) comme lui.

 

Ridicule oui je sais.

Mais en attendant la technique marche !

 


En 2010, j'ai rencontré un client qui m'a beaucoup parlé de ces chiens : des Bergers Yougoslaves (appelé aussi Charplanina).

Il m'en a tellement bien parlé qu'il m'a donné envie d'en avoir un un jour.

Comme je souhaitais faire de mon acquisition une bonne action, j'ai attendu qu'il y en ai un ou une à donner contre bons soins.

 

Et la voici qu'elle est arrivée.

Elle avait 3 ans quand je l'ai eu.

 

Ci dessous mon gros "ourson"