Année 2012


Commençons par les photos des chevaux au parc.

Là où ils jouent et font la course entre eux .

J'adore les regarder faire, quel spectacle !

 


En 2012, j'ai fait la connaissance d'un cavalier ; un  sympathique, drôle et chaleureux personnage.

 

Une histoire est née.

Non pas une histoire d'amour, mais une belle histoire d'amitié.

 

Petite dédicace à Pierre-Emmanuel avec cette jolie photo :

 


Cette année là, j'ai fait ma première endurance.

Car comme pour tout, il faut un début dans la vie.

 

C'était une petite club 3, où nous avons d'ailleurs été 2ème avec le dénommé, de son diminutif ; "Marboula".

Un sacré chouette cheval au passage ; un Trotteur ...

 

Une belle expérience que je recommande, c'est très sympa comme discipline.

A petit niveau en tout cas.

Après , au delà, je ne sais pas, ce n'est plus de mon registre ...

 


Après ma toute première, voici ma toute dernière:

 

Cela concernait une sortie en  CSO.

J'étais avec la belle Romance, une Anglo-Arabe.

Nous nous étions pas trop mal débrouillé (3 ou 4 ème de mémoire).

Mais au final, les barres, définitivement, ce n'est pas mon truc.

 

Je n'ai jamais refait de concours de sauts d'obstacles depuis.

Et à la maison, pour être honnête, je ne pratique que très peu cette discipline.

 

Sauter des contre hauts, contre bas, fossés, ou autres obstacles naturels, pas de soucis, j'adore. 

Mais un parcours de barres ... je ne prends guère, voir pas de plaisir... ne me demander pas d'expliquer le pourquoi, je n'ai pas la réponse.

 

(Ceci ne veut pas dire que j'ai une dent contre les fans de sauts)


Bon, ce n'est pas par ce que le saut ce n'est pas mon truc qu'il faut le bannir pour les autres.

J'acquiers de quoi monter un parcours complet.

Par contre, encore une fois, qui dit barres dit peinture.

 

Pour la petite histoire, nous avons frôlé le drame ce jour là.

On ne le voit pas sur la photo, mais sur la droite il y avait une rangée de peupliers.

Le temps que nous allions chercher je ne sais plus quoi, voilà qu'il y en a un qui tombe en plein sur le chantier de la peinture.

 

A quelques minutes près, l'aventure risquait de s'arrêter là pour nous!


 

2012 : des petites chèvres , encore des petites chèvres !

 


Début 2012, je fais la connaissance d'une jument qui marquera les murs de Darkrose : Ukita Du Solnan.

 

Ukita est arrivée toute jeune, c'était une Trotteuse qui n'a pas réussi les qualifications (comme beaucoup).

Elle est resté 3 ans et demi avant de trouver SA moitié.

Fusionnelle, atypique, qui a ces têtes, un peu caractérielle certes, mais d'une générosité et d'un courage sans limites ... 

 

 

J'ai la tête pleine de souvenirs en compagnie de ma chers Ukita, jamais je ne l'oublierai !

 

Car on a beau savoir que les chevaux ne sont que de passage sur une durée plus ou moins longue,  avec certains, une vraie relation s'installe avec des liens très forts.

Ce sont des choses qui ne se contrôlent pas.

 

A contrario, avec d'autres, la relation est froide et lisse.

Comme avec les gens me direz vous ...

 

RDV en 2016 pour les nouvelles d'Ukita chez Angéline.

 


Sur cette photo, je suis en compagnie d'Ukita, de mon âne Dudule, et de mon chien.

 

Mon âne, pour l’anecdote, il adore aller se promener avec les chevaux.

Mais libre, sans attache ... Il suit les chevaux, joue avec le chien et fait ces petites cabrioles.

C'est vraiment marrant de les voir faire les deux.

 

Ceci dit, même si Darkrose jouxte la forêt et que celle ci est vide de passants 99% du temps ; on évite, s'est-on jamais.

 


En 2012, je découvre l'Irish Cob.

Car jusque là, je ne connaissais cette race qu'à travers les autres.

 

La popularité de l'Irish ne faisant que s''accroître avec les années, plusieurs se présenteront à moi les années suivantes.

 


Je découvre aussi une autre race, qui, pour le coup, m'était totalement inconnue : le Wielkopolski.

 

Source Wikipédia :

Le Wielkopolski est une race chevaline originaire de Pologne.

Race à sang chaud la plus importante en Pologne, elle est très proche du trakehner allemand. Depuis peu, la Pologne commence à trouver des moyens pour promouvoir la race, issue d'un croisement entre des races polonaises déjà établies, le mazurien et le poznan.

 


Cette année là, nous aurons des Pur Sang Anglais, AQPS et Anglo-Arabe,

en voici en photos :

 

Coco, Fafa, Flogano, Halymna, Irish, Manon, Titann, Victotias, Tea Bag & Royal

 


Et bien sûr, des Trotteurs, ci dessous une partie en photos :

 

Lancelot, Neige, Quebella, Pierre, Saga, Speed,  Tespeed, Twist, Unie, Uno, Uribia & Vanille

 


Parlons Trotteurs, parlons Pivoine.

 

Pivoine est passée par Darkrose en 2012.

Nous l'avons gardé très peu de temps car elle a trouvé sa moitié rapidement.

 

Voici un petit texte, avec un recul de 4 ans.

Comme quoi, une fois de +  les Trotteurs, avec du travail, sont aussi formidables que n'importe quel autre cheval.

_______________________

 

Témoignage au 1er juillet 2016

 

Bonjour voici des nouvelles de Pivoine d'Ouxy alias ma Doune, je l'ai acheté chez vous en janvier 2012 suite à un énorme coup de coeur, il restait pas mal de travail à faire sous selle.

 

Elle était raide, le galop était complètement déséquilibré, elle chauffait etc ...
Mais nous y sommes arrivés, partir du pas au galop aux deux mains, à ce placer correctement, elle a compris que les courses étaient finit!


Pendant ses belles années elle à énormément évolué, on a essayé le saut ... Certe elle saute mais ce n'est pas ce qu'elle préfère donc beaucoup de plat et balades ...

 

En plus madame adore l'eau c'est génial l'été pour aller ce baigner ensemble !
J'aime tellement cette jument que je l'ai fait saillir aux haras pour avoir un petit bout d'elle et pouvoir l'élever moi même.
J'attends l'heureux événement avec impatience en croisant les doigts.
Cela fait maintenant 4 ans et demi qu'on travail ensemble, elle a bien mérité de longue vacances !!


Vous faite vraiment du bon travail Charlotte encore merci ?

 

 


Et pour rester dans les Trotteurs, voici des nouvelles de Rififi.

 

Rififi est parti en Italie.

Son acquéreur, fan de cette race, est venu jusqu'en France pour avoir un VRAI Trotteur du terroir. 

Des gens super sympa, le souvenir d'une belle rencontre.

 

Témoignage par ALBERTO, le 16 mars 2016
_________________________

Je cherchais un cheval…après quelques années sans avoir monter…mais surtout, je cherchais un trotteur français, le cheval que mon père aimait..!

Il y a eu pendant beaucoup d’années des trotteurs chez moi ; chevaux très disponibles, gentils et en qui je faisais confiance.

 

Et alors…nous avons cherché sur internet…qu’est ce ? .. le Darkrose..? en France ? Rififi de Meautis ?... quel joli cheval !

Je regardais chaque jour la vidéo, les photos…

Où est Montpont en Bresse ??

Enfin on écrit et on téléphone à Charlotte.

Et de l’Italie, on va !

 

Trois jour a Tournus, et près de la petite église de Montpont, elle nous attends, une jeune fille inconnu et gentille.

On va dans le pré. Rififi est là, dans le paddock, vrai trotteur reformé des courses.

Il me regarde avec ses grands yeux, avec un peu d’appréhension…

Il y avait un taon sur son cou, je lui ai donné un claque et Rififi c'est offensé !

 

On va en ballade et c’est fait !

Rififi arriva dans le mois de juillet 2012 en Italie.

C’est un nouveau pays, nouvelle prairie, nouveau cavalier (cavalier avec quelques problèmes de santé…)

 

Je lui parle en Français…”trot! galop!”, il comprend tout et il obéit…mais il veut être le commandant; il a un fort caractère!

Rififi chaque jour va s’améliorer : le trot, le galop, nous débutons aussi le saut d’obstacle…!

 

Avec le temps, ses allures se sont améliorée.

Il est monté avec un filet en caoutchouc et il n’est pas perturbé.

Seulement à la longe, il est paresseux et il… grimace !

 

Maintenant Rififi va très bien en carrière, en ballade, il passe quelques obstacles…on fera un concours …peut être …!

C’est lui qui m’a fait de nouveau monter !

 

C’est un cheval câlin, très très proche a l’homme, il aime beaucoup les caresses, les carottes et surtout le melon !

 

Merci Charlotte !

Photo : Rififi chez Alberto

Rififi chez Alberto
Rififi chez Alberto

Photos : Rififi à Darkrose


Voici une autre histoire, très touchante ... Celle de Solsilas.

 

C'était un jeune Pur Sang qui n'était franchement facile.

 

Son acquéreuse, qui était une toute jeune fille à cette époque, et qui paraissait tellement frêle à côté de ce grand Pur Sang, à su le prendre par les sentiments.

J'ai eu plusieurs nouvelles par la suite.

La complicité qu'elle a réussi à instaurer, et le travail effectué sont remarquables.

Elle a toute mon admiration.

Et Solsilas ne pouvait pas mieux tomber.

______________________________

 

Témoignage envoyé le 8 mars 2016 par Caroline

 

 

 J'ai commencé l'équitation à l'âge de 8 ans et de longue année après j'ai décidé d'avoir mon propre cheval.

 

Je suis alors tombée en 2012 sur une annonce concernant Solsilas, un jeune PS réformé de course.

En le voyant, mon coup de cœur c'est alors confirmé et  je savais que ça serais lui.

J'avais 16 ans, et un galop 5.

 

Depuis 2012, nous avons parcourus de longue étape.

Il y a d'abord eu son débourrage qui c'est passé sans encombre.

Nous avons également participer à quelques concours interne et externe ainsi que de longues heures de dressage.

 

Malheureusement le saut d'obstacles c'est vite arrêter pour Solsilas à cause d'une vilaine blessure ayant ouvert son boulet en deux.

Depuis il c'est très bien refermé mais reste tout de même sensible.

Cette blessure à eu lieu il y a environ 3 ans et nous commençons tout juste à reprendre le travail sur les barres.

Nous avons passé de long moment en selle pour perfectionner son dressage et il c'est avéré que l'on c'est découvert une passion tout les deux (je ne voyais que par les obstacles).

 

Depuis 2 ans il a même une peine copine du nom de Diamond,  une paint horse avec qui je commence son apprentissage.
Mais comme la vie n'est pas un long fleuve tranquille, j'ai perdu mon papa Il y a deux mois..

 

Solsilas et Diamond étaient devenu sa raison d'être.

 

L'équitation était notre passion à tout les deux.

 

Je ne monte alors plus dans mon centre équestre pour le moment.

Solsilas à été très affecté par sa disparition brutale et ne veux plus voir que moi.

Il est devenu très lunatique et parfois, c'est comme ci une lueur de tristesse passait dans son regard.

 

Heureusement notre petit Diamond est la pour faire des bêtises de toutes sortes et nous remonter le moral à tout les deux !


Je pense reprendre l'obstacle avec solsilas quand les beaux jours arriveront histoire de prendre du bon temps...

Caroline

 

 

 

Photos : Solsilas chez Caroline


Voici une de mes grandes chouchoute de l'année 2012 : Tropica.

J'ai adorée cette petite Pur Sang.

Nous avions un feeling, une harmonie ... c'était génial.

 

Tropica est partie pour de nouvelles aventures.

Elle a fait évoluer une petite fille qui est devenue une adolescente, et continuera en tant que jeune femme.

Le tout supervisé par la maman.

Cette histoire aussi je l'aime beaucoup, alors je vous en fait profiter :

 _________________

 

Témoignage du 18 avril 2016

 

 

 

Bonjour Charlotte,

 

 Voilà. ...nous sommes venus vous rencontrer la 1ere fois en octobre 2012. Nous cherchions un cheval pas trop grand, pas trop petit, gentil mais avec de l énergie quand même. ..bref ce n était pas gagné d avance.

 

 Le but était que ce cheval devienne celui de ma fille. ..à l époque 8 ans et galop 2.

 

 1er essai Tropica. ..ma fille enchantée. ...Moi hésitante. 2nde visite en novembre. ..essai d une autre jument...mais ma fille pas convaincue. ...Décision : elle veut ré essayer Tropica. ...

 

 Décembre arrivée de Tropica.

 

On a fait connaissance gentillement puis c est maman qui s est remise à cheval.

 

Au fil du temps la petite cavalière s est mise à la monter le week end tout en continuant les cours à poneys.

 

 Tropica s est avérée très attachante et apprend très vite.

 

 Stage de dressage, début sur de petites barres. ...

 

 2014 : grosse maladie, une semaine de soins veto....une semaine d angoisse. Ouf tout fini par rentrer dans l ordre.

 

 Septembre 2014 ma fille arrête le poney et monte uniquement Tropica.

 

Galop 4, galop 5. Maman fait quelques concours....pour voir en 2015.

 

Tout se passe bien. Et maintenant la petite cavalière à 12 ans....fait des selfies avec sa jument, a une énorme complicité avec...et vient de faire son 1er concours.

 

 Notre vie est assez compliquée et triste actuellement mais tous les instants passés avec Tropica nous font énormément de bien.

 

 Le pari n était pas gagné d avance mais Charlotte a vraiment su nous guidé par ses conseils avisés et sa connaissance des chevaux.

 

 

Photo de Tropica à Darkrose :


Et est aussi passé par Darkrose cette année là de sympathiques chevaux de races et croisements différents, en voici une partie en images :

 

Lago

Lio

Merlin

Revanche

Tiago

Ulysse