Donostia Do Elar


Lusitanien


Origines /

Donostia est la fille d'un cheval nommé ORADOR QL, né à la Quinta Da Lagoa, qui fût Médaille d'or au Festival du Pur Sang Lusitanien en 1998.

Il n'est autre que le fils de TRINCO MMT, ponctué a 76 points.

Trinco est entre autres le demi frère d'Opus 72 et Neptuno, tout 2 ayant excellé dans la tauromachie. 

Et petit fils du très célèbre FIRME FSA (cheval Andrade de Fernando Sommer d'Andrade).

Firme qui produisit une lignée de Champions incontournable chez le Lusitanien...

 

Orador est également le demi frère par son père de JALECA SS ; jument qui est la seule et unique à être inscrite à ce jour au Livre des Mérites Portugais (ils ont 8 en tout actuellement).

Mais aussi demi frère d'OASIS CVG, qui lui a été un excellent cheval d'équitation de travail.

 

La mère d'Orador est QUERIDA BF.

Querida est aussi la mère d'Hortela (jument ponctuée avec l'excellence de 81 points) ; Hortela qui est la mère du célèbre Vencedor Do Retiro (Champions de Champions  et multiples médaillés d'Or Modèles & Allures au Brésil)

 

La mère de Donostia ; XICA SOM, sa grand mère QUINA SOM et son arrière grand mère JACA SOM sont toutes 3 des juments nés du fer du célèbre Oliveira Martins.

Jaca étant une fille de deux chevaux venant de l’incontournable élevage Ortigão Costa

 

On trouve également dans la lignée maternelle un cheval très célèbre :

NOVILHEIRO MTV (croisement Andrade/Veiga né chez Manuel Tavares Veiga), qui est encore l'un des incroyable fils de Firme FSA.

Novilheiro était un exceptionnel cheval d'obstacle monté par John Whitaker.

Il fut Champion d'Angleterre et eu la 12ème place aux Championnats du Monde de CSO.

Il possède aussi un physique remarquable puisque ponctué a 80,5 points pour la reproduction.

On le retrouve par exemple comme 3ème père du superbe Sultao ARC (Vainqueur à 3 reprises du Championnat de France Modèle & Allures)

 

On retrouve en 3ème père de Donostia l'étalon GAIPO CNA, avec la fabuleuse note de 83 points. 

Gaipo que l'on retrouve comme  3ème père de Notavel JCL  (particpant aux JO de Beijing en 2008, IDR de 157)